25 conseils pour voyager avec un enfant

Voyager avec un enfant? C’est facile et sans stress, grâce à nos 25 conseils!

Mais oui, c'est faisable!

Catégorie Trucs & astuces

Date 11/12/2015

Peu importe qu’il s’agisse de votre premier voyage avec votre premier enfant, ou votre cinquième voyage avec vos cinq enfants: voyager avec un enfant est toujours particulier. Que mettre dans la valise? Comment se rendre à tel endroit? Des questions parmi tant d’autres que vous vous poserez forcément.

Voici quelques conseils pour vous aider à vous préparer et à ce que ces vacances en famille ne tournent pas au cauchemar. Nous avons listé 25 points essentiels à retenir lorsque l’on voyage avec un enfant. Certains concernent les bébés, d’autres les enfants plus âgés. Et d’autres encore sont pour vous.

1. Lancez-vous!

Même si l’idée de voyager avec un enfant peut vous paraître totalement dingue, dîtes-vous que vous y arriverez, que vous survivrez, et même, que vous apprécierez!

2. Allez-y tranquillement

Ça pourrait être vous...
Ça pourrait être vous …

Peut-être aviez-vous l’habitude de vous ruer hors de l’avion, et de l’aéroport, de sauter dans un taxi ou de prendre ces raccourcis secrets pour aller plus vite, mais ce temps est révolu. Asseyez-vous et prenez le temps, laissez les autres courir autour de vous, allez-y tranquillement!

3. Ne vous chargez pas trop

Rappelez-vous que vous trouverez à peu près tout à destination, oui, même à l’étranger. Ok, vous n’achèterez probablement pas vos marques favorites, mais vous vous en sortirez, ne vous en faites pas! Les couches écologiques sont parfois difficiles à trouver, ceci dit. Faites un test à la maison avec une marque classique pour être sûr que votre petit ne fasse pas d’allergie.

4. Hôtel ou location de vacances?

L’hôtel, c’est extra, parce qu’il offre tout un tas de services comme le ménage, le restaurant, le baby-sitting, etc. Mais l’avantage d’une location de vacances, c’est qu’on s’y sent comme à la maison, on peut y cuisiner ce qui peut être pratique pour les enfants. C’est un choix personnel auquel il faut prendre le temps de réfléchir.

Lire aussi: Le nombre d’étoiles pour les hôtels, qu’est-ce que cela signifie?

5. Réservez intelligemment

Si vous optez pour un hôtel, prenez votre temps avant de réserver. Peut-être avez-vous déjà séjourné dans cet établissement avant et vous avez adoré, mais réfléchissez. Votre chambre était-elle située à l’étage, sans ascenseur? Il y avait-il beaucoup de marches? Ce qui était paradisiaque à deux sera peut-être un cauchemar avec un enfant et une poussette!

6. Marquez-les et traquez-les!

Il n'est pas perdu, ce sont ses parents qui le sont
Il n’est pas perdu, ce sont ses parents qui le sont

Si vous avez peur que vos enfants se perdent, vous pouvez coudre des étiquettes sur leurs vêtements avec vos noms et numéro de téléphone. De cette façon, la personne qui les retrouve pourra vous contacter facilement. Vous pouvez aussi investir dans un GPS. Attachez-le au poignet ou au sac de votre enfant et suivez-le via une application sur votre smartphone.

7. Piscine ou mer?

Même si vous choisissez une destination en bord de mer, assurez-vous qu’il y ait aussi une piscine. Beaucoup d’enfants aiment la mer, mais ce ne sera peut-être pas le cas de votre petit dernier. La piscine est idéale pour les tous petits, pour se rafraîchir, patauger et se défouler.

8. Poussette ou porte-bébé?

Un dilemme classique lorsque l’on voyage avec des enfants, et il n’existe pas une réponse universelle. Tout dépend de l’endroit où vous allez. Les rues seront-elles pavées ou difficilement praticables? Est-ce qu’il fera chaud et humide? A quoi votre enfant est-il habitué?

Le bon compromis semble être d’emporter une poussette légère. Elles sont idéales en voyage et peuvent parfois même être admises comme bagages à main. Elles peuvent servir de lit d’appoint pour la sieste de l’après-midi et roulent sur la plupart des terrains.

9. Siège auto ou pas?

Certains ne jurent que par eux, d’autres pensent que c’est complètement dingue de se balader avec un truc aussi encombrant pour le peu de temps où ils vont s’en servir. Ils nécessitent un siège supplémentaire dans l’avion, et sont plutôt volumineux mais vous permettent en revanche d’installer votre enfant dans n’importe quelle voiture de location. Si vous prévoyez d’en emporter, préférez prendre un modèle qui s’adapte sur la poussette, comme le cosy, ce sera toujours ça en moins.

10. Faites bien vos bagages

Tranquille...
Tranquille…

Le sac à langer comptera comme un bagage à main, assurez-vous d’y mettre tout le nécessaire: couches et lingettes, tenues de rechange, biscuits… Un peu d’eau sucré ou de jus de fruit peut aider également à supporter la pression lors du décollage et de l’atterrissage. Des sacs à couche, des jouets, des écouteurs, une tablette et des piles de rechange.

Lire aussi: La checklist de voyage en 21 points

11. Nourriture pour bébé

Beaucoup d’aéroports permettent que l’on emporte du lait et de la nourriture pour bébé dans des contenants de plus de 100 ml. Ils seront peut-être ouverts et contrôlés, mais dans des conditions permettant d’éviter toute contamination. Vérifiez tout de même auprès des aéroports que vous allez fréquenter, juste au cas où.

12. Programmez bien vos vols

Essayez de réserver vos vols aux heures du coucher. Les vols en soirées sont souvent plus chers, mais voyager avec un enfant qui dort est quand même plus facile. Pour tout le monde ! Et si vous avez des correspondances, assurez-vous qu’il y ait suffisamment de temps entre les vols, vous n’avez pas envie de courir à travers un aéroport inconnu avec vos enfants!

Essayez autant que possible d’intégrer le voyage à vos vacances. Prenez votre temps et profitez d’une escale pour vous détendre, vous rafraîchir, manger un morceau, jouet et vous préparer pour le prochain vol. Et n’oubliez pas que pour trouver le vol le moins cher, il est conseillé de réserver 53 jours en avance.

13. Faites des recherches sur votre destination

Si vous allaitez, ce pourrait être utile de vérifier sur Google s’il est possible ou non d’allaiter en public où vous vous rendez. C’est possible dans la plupart des pays, mais dans certains, il est préférable de se cacher. Et si vous avez le moindre doute à ce sujet, demandez, tout simplement.

14. Renseignez-vous!

C’est valable avant et durant le voyage. Est-ce que votre bébé a besoin d’un visa? De quel vaccin votre enfant et vous avez-vous besoin? Devez-vous emporter des médicaments, comme ceux contre la malaria? Autant éviter les mauvaises surprises!

15. Quel siège dans l’avion?

Certaines compagnies ne vous laisseront pas le choix lorsque vous voyagez avec un enfant: vous serez placés aux endroits où se trouvent des masques à oxygène supplémentaire. Ce n’est pas le cas cependant de toutes les compagnies, n’hésitez pas à poser la question au moment de la réservation et à réfléchir avant de choisir votre emplacement.

S’asseoir à l’arrière de l’avion signifie que vous dérangerez moins de personnes. Vous pourrez vous lever, utiliser la cuisine et avoir les toilettes à proximité. Sachez cependant que les sièges ne s’inclinent pas toujours et que l’endroit peut être plus bruyant.

Si seulement ça existait pour les adultes
Si seulement ça existait pour les adultes !

Au milieu, vous pourrez utiliser les sièges situés devant les cloisons et donc avoir plus de place pour les jambes, mais aussi pour jouer. Sans parler de la possibilité d’avoir un bassinet si la compagnie le propose. Cependant cela signifie aussi pas de rangement sous le siège en face de vous.

L’avant est identique à l’arrière, excepté la cuisine qui est généralement plus petite, et plus souvent occupée. Un autre point auquel songer et qui dépend de l’âge de l’enfant est: hublot ou couloir? Faut-il mieux être coincé ou avoir la possibilité de se déplacer facilement?

16. Entrainez-vous

Vous pourriez faire un genre de répétition générale: faites vos bagages et partez à l’aéroport, ou aussi loin que vous le pouvez. Les aéroports sont grands et bruyants, votre enfant pourrait être décontenancé la première fois, il s’agit donc de l’habituer en douceur. Vous pourriez aussi prévoir de partir en weekend, avec un vol domestique, pour voir comment votre enfant supporte ce type de trajet.

17. Vol low-cost, intéressant?

C’était le cas peut-être lorsque vous voyagiez en couple, mais maintenant que vous êtes en famille, rappelez-vous que les low cost atterrissent souvent dans les aéroports secondaires, ce qui signifie qu’il faudra rajouter un temps de trajet supplémentaire pour atteindre votre destination. Ça vaut peut-être le coup d’éviter les low cost et de payer un peu plus pour davantage de confort et de tranquillité (sans parler du fait que la différence de prix est souvent minime lorsque l’on doit rajouter le coût des transports de l’aéroport secondaire au centre-ville)

18. Enregistrez-vous en ligne

Essayez de réduire le temps passé dans les files d’attente une fois à l’aéroport. Pensez à faire votre check-in en ligne, il ne vous restera plus qu’à enregistrer vos bagages et à passer la sécurité. Il y a souvent une zone « famille » au niveau des contrôles de sécurité, abusez-en!

19. Prenez de l’avance

Réduire le temps dans les files d’attente, oui. Courir, non. Partez de chez vous avec une bonne longueur d’avance, et si vous arrivez trop tôt à l’aéroport, il y a souvent des airs de jeux où épuiser vos enfants avant le vol. Moins ils auront d’énergie une fois en l’air, plus vous serez tranquille!

Lire aussi: Les 10 meilleurs aéroports au monde

20. Qu’est-ce qui pourrait tourner mal?

Réfléchissez avant de partir à ce qui pourrait mal tourner et quelles seraient alors les solutions. Au cas où vous râteriez votre vol par exemple. Anticiper et se préparer mentalement permet de mieux gérer les situations et d’éviter les crises!

21. Expliquez le voyage

"Quand est-ce qu'on arrive? quot;
 » Quand est-ce qu’on arrive? « 

Si votre enfant prend l’avion pour la première fois, discutez-en avec lui. Dîtes-lui ce qu’il va se passer, et quand est-ce que cela va se passer, quand attacher sa ceinture, pourquoi, etc… La plupart des enfants pensent que prendre l’avion, c’est chouette, donc profitez-en et encouragez-le en ce sens. C’est une aventure après tout!

22. Préparez, mais pas trop

Ok, vos enfants doivent être préparés, mais votre voyage ne doit pas pour autant être entièrement réglementé. Plutôt que de réserver pour une douzaine d’excursions, listez-les, ou enregistrez-les dans une application. Les city guides momondo places sont disponibles dans 14 villes et proposent plus de 200 conseils, classés par genre, comme « famille », « social » ou « local ». Ils sont totalement gratuits et vous permettent même d’accéder à une carte de la ville hors connexion.

23. Assistance passager

Regardez si votre compagnie ou si l’aéroport propose un service d’assistance aux passagers. Ce n’est pas le cas partout, mais la plupart vous aideront autant que possible, depuis l’embarquement jusqu’à l’arrivée. Si vous voyagez avec plus d’un enfant, ou seul(e) avec un enfant, ou si vous êtes totalement paniqué(e), ces services pourraient vous sauver la vie!

24. Restez calme

Si votre enfant choisit le pire moment pour se transformer en monstre hurlant, respirez un grand coup et tâchez de rester calme.

Lire aussi: Vacances: laissez votre stress à la maison

25. Profitez-en

Préparez-vous à l’avance, faites vos bagages et rappelez-vous que le voyage fait partie des vacances. Pensez aussi que tout ira bien et que vous êtes supposé vous amuser!

 

Vous êtes prêt? Rendez-vous sur le blog de momondo pour découvrir d’autres conseils d’experts, comme par exemple comment faire de belles photos.

Publié à l'origine

11/12/2015