15 spécialités marocaines à goûter absolument

Riche en saveur et en goûts et savamment épicée, la cuisine marocaine est l’une des plus réputées au monde. La diversité de ses plats n’a d’égal que celle de ses influences: arabe, berbère, morisque, juive, africaine et même, asiatique !  Qu’elles soient cuisinées à l’occasion de fêtes ou aux repas de tous les jours, voici 15 spécialités marocaines qui vont réveiller vos papilles!

 

Le Couscous

spécialités marocaines - couscous

Probablement le plat le plus populaire avec le tajine, c’est en tout cas celui qui vient en premier à l’esprit lorsque l’on évoque la gastronomie marocaine. Traditionnellement servi le vendredi midi, après la prière de dhuhr, on le déguste aujourd’hui indifféremment tous les jours de la semaine. D’origine berbère, la version traditionnelle se compose de bœuf et de mouton, parfois de poulet, d’une multitude de légumes et légumineuses (courgettes, navets, fèves, lentilles, pois) et bien sûr, de semoule de blé. Les marocains le dégustent à même le plat, ou le servent dans des assiettes individuelles.

 

Le Tajine

spécialités marocaines - tajine

Le tajine est un plat typique marocain dont les origines sont également berbères. On dit d’ailleurs que les meilleurs tajines se savourent aujourd’hui encore en territoire berbère ! Il s’agit d’une sorte de ragoût cuit à l’étouffée dans un plat en terre surmonté d’un couvercle conique. Il existe un nombre infini de recettes de tajines, toutes plus savoureuses les unes que les autres: Tajine de poulet aux légumes, au safran ou aux pruneaux, tajines de légumes aux pois chiches, tajines de sardines, tajines de moutons aux oignons et pois chiches etc… Pratiquement une recette différente pour chaque jour de l’année !

 

La Mrouzia

spécialités marocaines - Mrouzia

Il s’agit là d’une recette très particulière de tajine marocain, traditionnellement servie lors de la fête de l’Aïd el-Kebir et préparée à base de collier d’agneau, d’amandes, de raisins secs, de miel et de cannelle, le tout étant subtilement équilibré par le mélange du Ras-El-Hanout. Le plat est préparé des jours avant la fête, la viande devant cuire de longues heures, pour se détacher sans effort. Dans la recette traditionnelle, de la graisse de rognon était ajoutée pour former un film protecteur, ce qui permettait de conserver le plat à une époque où il n’y avait pas de réfrigérateur.

 

La Pastilla

spécialités marocaines - Pastilla

Troisième grande spécialité marocaine, la pastilla est originaire de Fès. La version traditionnelle est faite à base de pigeon, mais on trouve là encore plusieurs variantes. Servie lors des fêtes et des réceptions, elle peut être sucrée ou salée, cette dernière version étant la plus courante. Il s’agit d’un gâteau de pâte feuilleté, fabriqué à l’aide de feuilles de brick et farci d’un hachis de pigeon ou de poulet, avant d’être saupoudré de sucre et de cannelle. On trouve également des pastillas aux poissons, d’autres aux fruits de mer tandis que la Johara, la pastilla de Fès, est une préparation sucrée où les feuilles de brick sont fourrées d’une crème au lait et à la fécule de maïs.

 

La Tanjia Marrakchie

La Tanjia est un plat typique à Marrakech: s’y rendre sans goûter à ce plat emblématique serait une hérésie. Deux histoires se racontent au sujet de son origine. La plus populaire veut qu’elle ait été créée par des ouvriers qui, n’ayant pas le temps de rentrer chez eux pour manger, prenaient tous les ingrédients qu’ils trouvaient, viandes, épices, légumes, les mettaient dans une jarre qu’ils laissaient ensuite chauffer jusqu’au lendemain au hammam voisin. Aujourd’hui, il s’agit d’un plat de viandes et d’épices cuit de longues heures dans une jarre en terre cuite et servit dans de nombreux restaurants marrakchis.

 

Le Méchoui

spécialités marocaines - méchoui

Plat à base de viande, le méchoui désigne plus un mode de cuisson qu’une recette en particulier. D’origine arabe, il s’agit d’un plat répandu, servi principalement à l’occasion de mariages ou de grandes occasions. La particularité du méchoui marocain est que l’agneau ou le mouton est cuit, non pas à la broche, mais à l’étouffée, dans un four en terre, durant de longues heures. On en détache ensuite des morceaux à la main, et les invités de marque sont traditionnellement servis en premier.

 

La Harira

spécialités marocaines - Harira

La Harira est une soupe traditionnelle marocaine, pas toujours digeste et aux propriétés nutritionnelles contestables, mais néanmoins toujours appréciée des marocains pour rompre le jeûne du Ramadan. D’origine andalouse, elle se compose de tomates, de viande, d’oignons et de légumes secs. On la sert accompagnée d’œufs durs, de crêpes au miel ou de pâtisseries marocaines.

 

Le Briouate

spécialités marocaines - briouate

Le briouate, ou briwate, est un triangle feuilleté qui peut être aussi bien sucré que salé. Originaire de Fès, sa version la plus courante est constituée d’amandes, de sucre, d’eau de fleur d’oranger et de cannelle, le tout étant enrobé dans une feuille de Bastilla marocaine. Les Briouates aux fruits de mer sont également très populaires. Il existe d’autres recettes où les triangles sont farcis de viande hachées, de poulet, de fromage, ou de légumes.

 

Les Salades

spécialités marocaines - salades d'inspiration marocaine

Lors d’un repas traditionnel marocain, de nombreuses salades sont servies avant ou pendant le repas, chaudes ou froides. Qu’elles soient simples ou complexes, toutes apportent une touche de fraicheur et permettent aux marocains de consommer beaucoup de légumes. Tomates aux concombres, carottes au cumin, zaalouk d’aubergine, courgettes aux noisettes, champignons au céleri, lentilles à l’orange… une fois encore, les déclinaisons sont infinies!

 

Les Dattes

spécialités marocaines - dattes

Le Maroc figure parmi les plus gros producteurs de dattes au monde. Particulièrement consommée durant les mois de jeûne, la datte est riche en vitamines et sel minéraux. Dans certaines régions, elle est utilisée pour redonner des forces aux femmes après un accouchement. Les Marocains en sont généralement friands, avec une consommation de 150 000 tonnes par an. On les retrouve dans de nombreux plats, dont les fameux Maamouls, des gâteaux fourrés à la pâte de datte.

 

La Corne de gazelle

spécialités marocaines - patisseries du Maroc

En route à présent pour l’univers infini et coloré des pâtisseries marocaines! L’une des plus célèbres d’entre elles est sans doute la corne de gazelle. Confectionnée à partir d’amandes écrasées enrobées d’une fine pâte sablée parfumée à l’eau de fleur d’oranger, elle accompagne à merveille le rituel du thé à la menthe.

 

La Chebakia

spécialités marocaines - Chebakia

La Chebakia est, avec le briouate aux amandes, la pâtisserie phare du Ramadan. La pâte, faite avec de la farine de blé, des œufs, de l’eau de fleur d’oranger, d’anis et d’amande, est frite dans l’huile végétale, puis recouverte de miel et de graines de sésame. Il s’agit également de l’un des gâteaux les moins chers et les plus répandus au Maroc.

 

La Ghribia

spécialités marocaines - Ghribia

La Ghribia, ou ghoriba, est une pâtisserie traditionnelle marocaine dont la recette s’inspire du mantecados, un gâteau andalou fait à base de graisse de porc. La ghribia marocaine n’en comprend bien sûr pas, remplacé par de l’huile végétale, et c’est aujourd’hui un gâteau que l’on sert lors des fiançailles, des mariages ou des fêtes familiales.

 

L’Orange

spécialités marocaines - oranges

L’Orange est un élément indispensable de la cuisine marocaine. On la sert à toutes les sauces, sucrées ou salées. On la trouve également sous forme de salades, servies à la fin d’un repas. Les oranges sont additionnées de sucre, de cannelle, d’eau de fleur d’oranger et de quelques feuilles de menthes et constituent un dessert ô combien rafraichissant après tous les plats que nous venons d’énumérer. Enfin, les jus d’orange que l’on trouve sur les marchés de Marrakech ou sur la Place Jema El Fnaa sont absolument délicieux.

 

Le Thé à la menthe

spécialités marocaines - thé menthe

Comment évoquer les spécialités marocaines sans parler du traditionnel thé à la menthe? Concluant à merveille un bon repas marocain, c’est également la boisson de l’hospitalité, l’une de celles qui ne se refusent pas. A base de thé vert de Chine, de sucre et de menthe, sa préparation est traditionnellement l’affaire du chef de famille. Dans certaines régions, des ingrédients comme la sauge, la verveine, la cannelle ou l’eau de fleur d’oranger peuvent être ajoutés. Il se marie parfaitement aux pâtisseries marocaines, mais se consomment également à tout moment de la journée.

Trouvez un vol pour le Maroc

Vous  voulez en découvrir plus sur le Maroc? Voici notre sélection des choses à visiter à Marrakech ou laissez-vous inspirer par d’autres destinations alternatives pour cet été !