7 sources d’eau chaude gratuites (ou presque) en France

Oubliez les piscines chauffées et les jacuzzis, prélassez-vous plutôt dans des sources d’eau chaude naturelles et gratuites. En voici sept, à consommer sans modération !

sources d'eau chaude Plan Phazy

Une station thermale en pleine nature, ça vous dit ? © Ludo29880

Catégorie Nature

Date 29/07/2016

Puisant leurs eaux thermales depuis les profondeurs de la terre, les sources d’eau chaude sont enrichies en oligo-éléments et en divers propriétés chimiques, et du sol dont elles jaillissent dépendent leurs propriétés thérapeutiques. Relaxantes, régénérantes, les stations thermales existent en France depuis la nuit des temps. La plupart d’entre elles sont payantes, mais il existe encore des endroits auxquels on peut accéder gratuitement ou à très petit prix. Ces lieux sont généralement encore assez sauvages avec un minimum d’infrastructure et demandent bien souvent un peu de marche avant d’y accéder, mais le jeu en vaut la chandelle ! Nous en avons sélectionné 7, dont nous vous livrons les secrets. Quelles que soient les sources d’eau chaude où vous choisirez de vous rendre, quelques conseils: respectez toujours le lieu en ne laissant aucune trace de votre passage et emportez un maillot de bain auquel vous ne tenez pas vraiment. En effet, le soufre souvent présent dans ces sources d’eau chaude aura raison de votre plus jolie tenue… Vous voilà prévenus!

 

Plan de Phazy, Guillestre, Hautes Alpes

sources d'eau chaude de Plan de Phazy en hiver
Alternez entre neige et sources chaudes pour une mini cure revigorante © cagouille05

Au sud de Briançon, nichée entre le Parc des Ecrins et le Parc du Queyras, Guillestre est une petite commune entourée d’eau, celles du Guil et de la Durance, qui attirent chaque été les amateurs de sports d’eau vive. Les environs sont également propices à la pratique du VTT et du parapente. Les amoureux d’Histoire ne sont pas en reste, avec la visite de sites historiques comme la Place Forte de Mont Dauphin, classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco et dont les plans ont été dessinés par Vauban au 17ème siècle. Mais c’est à 2 kilomètres au sud du village que se cache l’un de ses plus beaux trésors: une source d’eau chaude jaillissant dans quatre bassins à plus de 28° toute l’année. Connue depuis l’Antiquité, les vertus thérapeutiques de cette station thermale gratuite ne sont plus à démontrer. Ses eaux thermales enrichies en calcium, silice, oxyde de fer, magnésium et chlorures agissent sur les affections respiratoire, soignent les maladies de peau et soulagent les rhumatismes. C’est d’ailleurs sous le règne de Charles X que fût érigée la Rotonde présente sur le site, marquant ainsi la présence d’un établissement thermal officiel, auquel on accède aujourd’hui encore sans débourser un centime, profitez-en ! Après la baignade, partez encore plus au sud, à 2 kilomètres de là, pour admirer la sculpture étonnante de la fontaine pétrifiante, une œuvre d’art naturelle construite par une eau vive et enrichie en minéraux.

Où: La Rotonde – Le Plan de Phazy, 05600 Guillestre

Trouvez un hôtel à Guillestre

Les Sources d’eau chaude de Prats-Balaguer, Pyrénées Orientales

sources d'eau chaude - Prats-Balaguer
Ajoutez votre pierre à l’édifice ! Ces bassins d’eau thermale ont été construits progressivement par les baigneurs

Isolé au sommet d’une colline, Prats-Balaguer est un petit hameau construit autour de l’église de la Trinité. Joli mais somme toute classique, il n’y aurait pas vraiment de raison de s’y rendre, si ce n’est pour découvrir une source chaude qui jaillit de la montagne, 1 kilomètre à peine avant d’arriver au village. Caché entre le creux des montagnes, l’accès à ce bain thermal sauvage se mérite sans toutefois être dangereux. Laissez-vous guider par l’odeur de soufre ! Ça n’est pas très attirant dit comme ça, mais rassurez-vous, l’odeur disparaît progressivement. Après 10 minutes de marche environ, vous atteindrez la dizaine de bassins construits par les baigneurs au fil du temps. L’eau se déverse de bassin en bassin, du plus chaud en haut au plus froid vers le bas. Attention à ne pas vous brûler, choisissez le bassin à la température adéquate et restez-y quelques heures avant de remonter jusqu’au village. Depuis Prats-Balaguer, de nombreuses randonnées à travers la vallée sont possibles dont une qui permet de rejoindre le sentier du GR10. Poussez ensuite jusqu’au village d’Eus, classé parmi les plus beaux de France et installez-vous à la terrasse du petit restaurant d’où vous pourrez admirer une superbe vue sur la chaîne des Pyrénées.

Où: Sources de Prats-Balaguer, au sud de Fontpédrouse, à 1km du Hameau de Prats-Balaguer, sur la D28.

Trouvez un hôtel à Fontpédrouse

Les Bains de Canaveilles, Pyrénées Orientales

sources d'eau chaude - Canaveilles
Les sources d’eau chaude de Canaveilles © thierry llansades

Les Pyrénées Orientales sont réputées pour la présence de nombreuses sources d’eau chaude sulfureuse. Amélie-les-Bains ou Saint-Thomas comptent parmi les plus grandes stations thermales que l’on peut trouver dans le département, mais il existe encore des bains sauvages situés tout le long de la Têt, ce fleuve qui enserre le massif du Canigou. Certains d’entre eux sont plutôt difficiles d’accès et réservés aux plus courageux. D’autres, comme les Bains de Canaveilles offrent des bains chauds totalement gratuits et atypiques auxquels l’on peut accéder sans trop de difficultés. Là, l’eau surgit à 60° et est, heureusement, refroidie par le Têt. À proximité, les plus téméraires pourront partir à la découverte des ruines du Relais de l’Infante, une station thermale ravagée par un terrible incendie en 1984. L’accès au site se trouve sur la route du Conflent, avant le tunnel de Thuès, et pour apercevoir les ruines en toute sécurité, il suffit d’emprunter le petit train jaune, que l’on surnomme le « Canari » !

Où: à Canaveilles-les-Bains, sur la route du Conflent.

 

sources d'eau chaude - le train jaune
Embarquez sur le train jaune pour admirer les paysages magnifiques des Pyrénées Orientales entre deux baignades en eaux thermales © zenithe

La Source des Bains Doux à Rennes-les-Bains, Aude

Dans la Haute Vallée de l’Aude, Rennes-les-Bains est réputée pour ses sources d’eau chaude aux vertus curatives, et si la plupart d’entre elles sont exploitées par l’homme, il en reste une où les baignades sauvages sont encore possibles. Les Bains Doux sont faits de deux bassins dont la température de l’eau oscille entre 37 et 44°. On lui attribue plusieurs propriétés thérapeutiques, comme celle de soigner les rhumatismes et les traumatismes articulaires. Outre ces vertus, il est tout simplement relaxant de s’y prélasser quelques heures. Le bassin est accessible à tous, mais il est conseillé de s’y rendre plutôt hors saison. Rennes-les-Bains propose en effet de nombreuses options de baignades, ce qui a pour effet d’attirer pas mal de monde en été. D’ailleurs, se baigner en hiver dans une source d’eau chaude tandis que la température extérieure est négative procure des sensations délicieuses, à tester ! Sur place, faites un tour à la Fontaine des Amours, un site naturel d’une grande beauté. L’Hostellerie de Rennes-les-Bains est une bonne option pour dormir et se restaurer avant de partir à la découverte de Rennes-le-Château et du Pic de Bugarach.

Enfin, étant situé à une cinquantaine de kilomètres de là, il serait dommage de ne pas en profiter pour visiter la belle cité de Carcassonne !

Où: Source des bains Doux, à proximité de la piscine de Rennes-les-Bains, Aude.

Trouvez un hôtel à Rennes-les-Bains

Les Bains de Dorres, Pyrénées Orientales

sources d'eau chaude Bains de Dorres
Entre le paysage et l’eau thermale, tout est fait pour vous détendre aux Bains de Dorres © Étienne Navarre

C’est en plein cœur des Pyrénées Catalanes que se trouve la plus haute des stations thermales de France. Les Bains de Dorres attirent chaque année près de 60000 visiteurs dans un petit village qui ne compte habituellement que… 162 habitants ! Nichés à 1458m d’altitude, les bains sont connus depuis la préhistoire, avec leurs baignoires de granit et une eau qui avoisine les 40° toute l’année. Chargée en soufre, la source serait bénéfique pour les voies respiratoires et constitue pour chacun un outil de détente et de relaxation hors du commun. Choisissez votre baignoire et installez-vous pour un bain thermal en plein air accompagné de sensations incroyables. Ici, le panorama est somptueux, avec les montagnes de la Cambre d’Aze et du Puigmal qui s’étirent à perte de vue. L’accès n’est pas totalement gratuit, mais vu son tarif dérisoire, ce lieu mérite toute sa place dans notre liste: 5 € en 2016. Et puis, l’entrée inclut une visite au musée du village. Bref, il s’agit d’une très bonne option pour profiter d’une cure thermale à moindre coût, avec vue sur les Pyrénées. Pourquoi s’en priver ?

Trouvez un hôtel à Dorres

La Source Chaude de Mérens-les-Vals, Pyrénées Orientales

sources d'eau chaude - Mérens-les-Vals
Les bains sauvages de Mérens-les-Vals © Overblog

Notre prochaine source d’eau chaude gratuite se trouve toujours dans les Pyrénées Orientales, mais en Ariège cette fois, tout près de Mérens-les-Vals. Situé à moins de 50 kilomètres au nord d’Andorre, ce petit village qui compte moins de 200 habitants est traversé par le GR10. C’est d’ailleurs en suivant ce sentier que l’on accède à la source, après 10 minutes de marche depuis l’église romane du village. Les sources d’eau chaude sont petites et peu fréquentées. Pour dénicher les bassins, fiez-vous à l’odeur de soufre caractéristique. Vous parviendrez sans grosse difficulté aux petits bassins sauvages, plantés au beau milieu des arbres où jaillit une eau chauffée à 40° toute l’année. Un peu plus au nord, à Tarascon-sur-Ariège, c’est en plein cœur de la préhistoire que vous pourrez plonger, lors d’une visite au Parc de la Préhistoire. Une activité qui devrait plaire aux petits comme aux grands, avant de vous téléporter dans une toute autre époque en partant à la découverte de la ville de Foix et du superbe Château des Comtes de Foix, un ancien château fort dont l’origine remonterait au Xème siècle.

Où: Mérens-les-Vals, prendre le sentier du GR10 qui part de l’église romane en haut du village.

Trouvez un hôtel à Mérens-les-Vals

 Les Sources Félix et du Croizat, Puy-de-Dôme

Avec 11 stations thermales, l’Auvergne n’est pas en reste question thermalisme. C’est d’ailleurs dans cette région que se trouve Chaudes-Aigues et les sources les plus chaudes d’Europe, avec une eau qui atteint les… 82° ! Mais c’est sur les rives de la Dordogne que vous pourrez dénicher quelques sources gratuites. Rendez-vous au Mont Doré, sur le parking de la Taillerie du Sancy où vous pourrez laisser votre véhicule. Prenez le premier chemin qui descend à droite, puis traversez la Dordogne et continuez sur le chemin qui la longe. Vous trouverez la source d’eau chaude du Croizat. Il s’agit en fait d’une ancienne station thermale exploitée puis abandonnée dans les années 40. On y trouve encore un bassin où l’eau avoisine les 40°. Mais ici on ne fait que passer, puisque la baignade est interdite par arrêté préfectoral !  Remontez plutôt sur le chemin principal et continuez encore quelques mètres jusqu’à la Source Félix. Vous la reconnaîtrez grâce au bâtiment en pierre qui abrite le captage. Une baignoire abandonnée témoigne du passé de ce site autrefois prestigieux, où l’on soignait les maladies de peau dans une eau qui jaillit à 19° toute l’année.

: Départ depuis la Taillerie du Sancy, au Mont-Doré

Trouvez un hôtel au Mont-Doré

Vous voulez découvrir encore plus de sites de baignade sauvage? Ces 11 piscines naturelles à travers le monde vous attendent. Si vous êtes plutôt marcheur que nageur, consultez notre liste des randonnées incontournables de France !

Publié à l'origine

29/07/2016